Le Bonheur serait-il finalement une science fondamentale ?

Nous sommes en constante quête du bonheur, à la recherche de ce qui nous fera vibrer, de ce qui nous fera chavirer du coté lumineux de la force ! Nous disposons tous d’astuces, de « petits plus » qui font la différence.

Mais si, plus qu’une question d’attitude, de motivation, d’état et d’ouverture d’esprit, le bonheur pouvait s’analyse sous le prisme d’une science fondamentale, peut-être alors serait-il possible d’envisager atteindre le nôtre [de bonheur] à l’aide de méthodes mesurables, quantifiables et reproductibles…

Welcome dans le monde des neurosciences !

Les neurosciences ? N’ayez pas peur, scientifique ne rime pas toujours avec complexité !

C’est l’étude de l’anatomie, des fonctionnements du système nerveux (cerveau, moelle épinière, nerfs, organes des sens) et de ses maladies. Cette dernière, analyse les mécanismes du cerveau (au niveau cellulaire et moléculaire) et leur influence sur notre comportement.

 

Quel est le rapport avec le bien-être ?

D’après les recherches du neuroscientifique Alex Korb, il existe 4 habitudes à prendre pour nous rendre plus heureux.

1. « Merci à la vie » à soyez reconnaissant(e)

C’est LA question à se poser régulièrement.

Envers qui et à quoi suis-je reconnaissant(e) ?

Éprouver de la gratitude met en avant les côtés positifs de votre vie et permet de rechercher dans votre mémoire des souvenirs heureux. De plus, cela permet à votre corps de produire de la dopamine et de la sérotonine qui engendrent des sentiments de bien-être et de plaisir.

De la recette du poulet-purée transmise par votre Mamie à ce charmant jeune-homme qui vient de vous tenir la porte d’entrée de votre immeuble (il est pas mal ce nouveau locataire d’ailleurs ^_^), votre quotidien est ponctué de moments où vous avez l’opportunité de lier reconnaissance et bien-être.

 

2. « Youpidouuuu…. » ou « Put*** de m***** ! » : mettez en mots vos émotions sensibles

Vous êtes envahi par un sentiment de colère, de tristesse ou autre ?

Essayez de les cacher et de les oublier ne fera qu’empirer les choses et ne vous fera pas avancer !

Première étape : Identifiez votre émotion (il n’y en a que 7 !)

  • La colère
  • La tristesse
  • La joie
  • La peur
  • Le dégoût
  • La surprise
  • La honte

Deuxième étape : Comprenez vos émotions

Une émotion est une réaction à un stimulus affectif, environnemental ou psychologique.

Il faut essayer de comprendre d’où elles viennent, quel a été l’élément déclencheur, trouver le besoin non-satisfait pour mieux les appréhender. Cherchez également à quoi la situation vécue à l’instant (et qui a donc déclenché cette émotion), peut vous renvoyer ? La place que vous occupez au sein de votre famille ? Une représentation positive/négative que vous avez de vous-même ?

Troisième et dernière étape : Exprimez vos émotions

Last but not least, c’est sûrement l’étape la plus complexe !

Une fois l’émotion comprise il faut l’exprimer à un tiers choisi sur le volet ! Cette personne doit avoir votre confiance et vous devez trouver l’art et la manière de lui en parler pour que l’échange soit constructif.

Tout ce process, permet de vous libérer de vos sentiments négatifs et donc de vous sentir beaucoup mieux !

 

3. « I’m in control ! » à prenez des décisions

Reprenez les choses en main et soyez maître de votre vie tout en étant organisé(e) !

Planifiez votre semaine, bloquez des dates, définissez des objectifs et mettez en place des stratégies pour les atteindre.

Prendre toutes sorte de décisions comme celles-ci permet de réduire votre anxiété car vous avez le sentiment d’avoir le contrôle sur les choses que vous accomplissez. Pas besoin d’une décision parfaite (le perfectionnisme est source de stress donc laissez-le au placard). En revanche, vos actions doivent être drivées par ce qui est optimale pour vous.

Le syllogisme — 14 points au scrabble — qui commence à la prise de décision jusqu’à la réalisation est source de bonheur car lié au besoin d’accomplissement. Or s’accomplir est ce qui nous procure un intense sentiment de récompense et de satisfaction.

 

4. « Ahhh… Mmmm…. Ouiiiiii… ! » à touchez, soyez dans le contact, faites des câlins!

L’Homme (et la femme ! ^_^) a besoin pour se construire de se sentir aimé, soutenu et compris.

Mais pas seulement ! Parmi les différents sens, le toucher est le plus efficace quand on recherche le bien-être.

Le fait de (se) toucher et d’être touché participe à la sécrétion d’hormones du bonheur (consentement mutuel oblige !). C‘est une manière de libérer l’ocytocine (hormone qui permet aux êtres humains d’avoir de l’empathie, d’aimer) dans votre corps. Elle nous déstresse et nous donne confiance.

Cette hormone est sécrétée dans plein de moment que vous ignorez peut-être !

  • Les mots doux
  • Les contacts tendres (câlins, massages)
  • L’orgasme (à deux ou plus)
  • Le simple contact de l’eau chaude

Attention ! Pour garantir son effet, tout contact doit être d’au moins 30 secondes pour assurer une libération d’hormones suffisantes et en ressentir les effets ! Et 30 secondes… au fond… c’est déjà pas mal… ^_^

 

Alors soyez généreux sur ces petits (ou longs) moments de plaisir car ils sont la clé de votre bien-être !