Heal the world, Make it a better place !

Ce dimanche 7 avril 2019, se tiendra la journée mondiale de la santé. Elle est célébrée chaque année, pour marquer l’anniversaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS pour les intimes). Elle a pour but d’informer, de sensibiliser et de mobiliser autour d’un thème de santé publique.

Cette année le thème est : la couverture-santé universelle.

Cette campagne vise à faire mieux comprendre ce que signifie la couverture-santé universelle, les services et l’aide qui doivent être disponibles, et là où ils doivent être présents.

 

La couverture santé universelle, qu’est-ce que c’est ?

Le but de la couverture universelle en matière de santé est de faire en sorte que tous les individus aient accès aux services de santé sans encourir de difficultés financières. Pour cela il faut :

  • Un système de santé solide, efficace et bien géré ;
  • Des soins à un coût abordable ;
  • L’accès aux médicaments et technologies médicales ;
  • Des personnels de santé en nombre suffisant, bien formés et motivés.

Elle comprend la gamme complète des services de santé essentiels, qu’il s’agisse de la promotion de la santé, de la prévention, des traitements, de la réadaptation et des soins palliatifs. (Définition de l’OMS)

Il y a plusieurs points de mesure pour analyser cette couverture :

  1. La Santé de la reproduction, de la mère, du nouveau-né et de l’enfant
  2. Le Traitement des maladies infectieuses
  3. La Prévention des maladies non transmissibles
  4. Les Capacités des services et accès aux soins

 

État des lieux

Près de la moitié de la population mondiale ne bénéficie pas d’une couverture complète des services de santé essentiels. Chaque année, 100 millions de personnes sombrent dans la pauvreté extrême (vivant avec 1,9 dollar par jour ou moins 1) à cause des dépenses de santé laissées à leur charge.

Prenons l’exemple de la France, elle possède 3,3 médecins pour 1000 habitants. Qu’en penses-tu ? C’est trop peu ? Attendre plus de 48h pour avoir un rendez-vous avec un médecin généraliste, tu trouves ça inacceptable ? Et en plus 25€ la consultation tu trouves ça trop cher ?

Mais es-tu au courant de ce qu’il se passe à côté de chez toi ? Et aux quatre coins du monde ?

Aux États-Unis par exemple as-tu une idée du prix d’une consultation ? 80€ minimum, eh oui plus de 3 fois plus cher. Et pour être remboursé il faut avoir les moyens de se payer une très bonne mutuelle !

Mais… encore faut-il avoir la possibilité de voir un médecin.

En Inde, il y a 0,73 médecins pour 1 000 habitants.

En Indonésie, 0,31 pour 1 000 habitants.

Je continue ? Il y a 0,1 médecin pour 1000 habitants dans plusieurs pays d’Afrique comme le Rwanda et l’Ouganda ! Eh oui c’est très peu, alors imaginez-vous le temps d’attente !

Dans les pays les moins développés, l’accès aux soins est un fléau pour la population de ces pays. Les conséquences sont dramatiques : augmentation rapide des épidémies comme le sida, la tuberculose, espérance de vie réduite et augmentation la mortalité infantile.

L’espérance de vie pour la majorité des pays d’Afrique est entre 50 et 62 ans comparé à plus de 75 ans pour les pays européens.

Ne culpabilise pas de leur situation mais prends en conscience, et à ton échelle tu peux aider 🙂

Comment ?

Du simple don, jusqu’à un service bénévole via des ONG tels que l’OMS de quelques semaines !

Environ 400 millions d’individus dans le monde – soit une personne sur 17 – n’ont toujours pas accès aux services de santé de base. Il reste encore beaucoup à faire. Tous les États Membres des Nations Unies ont décidé d’essayer d’atteindre la couverture sanitaire universelle d’ici 2030, dans le cadre des objectifs de développement durable.

 

« La santé pour tous doit être le centre de gravité des efforts menés pour atteindre l’ensemble des objectifs de développement durable (ODD), car la bonne santé des individus est profitable à leur famille, leur communauté et leur pays. » Dr Tedros, Directeur général de l’OMS