Hippocr@te 3.0 – Episode 4 : Le Conservatisme : notre meilleur ennemi

Finalement, à prendre les trois premiers épisodes de notre série, on pourrait penser que tout a été facile, que tout s’est déroulé sans une quelconque difficulté et que la route de notre succès était tracée d’avance. Mais c’était sans compter sur nos frères ennemis : les conservateurs.

En médecine comme ailleurs, le progrès, l’innovation et le changement, possèdent leurs fers de lance. Ces personnes qui, pour les plus visionnaires d’entre-elles créent le monde de demain, et pour les autres accueillent ce dernier en le faisant progressivement passer de l’état de modernité à celui de quotidien. Loin de nous l’idée de revendiquer l’identité de visionnaires (car ces gens-là font l’Histoire), mais nous pensons néanmoins appartenir à la seconde catégorie et, avec docadom, mettre entre les mains des patients un outil leur permettant de (re)prendre la maîtrise de leur santé.

Mais cette modernisation de la consultation à domicile n’a pas été du goût de tous. Parce que nous changeons les process en conservant les pratiques, parce que nous accompagnons les nouveaux modes d’exercice en valorisant les médecins et en respectant les patients, parce que nous dépoussiérons les business-models existant encore jamais challengés depuis leur création, pour toutes ces raisons et bien d’autres : nous dérangeons. Et avant même l’ouverture de notre service lors de la POC, avons-nous dû faire face à l’armée du « c’était mieux avant », se rangeant derrière un conservatisme teinté parfois de mauvaise foi et de conflits d’intérêts.

Pourtant, à ces conservateurs mal-léchés qui, bientôt isolés sur leur île par la marée-montante de l’e-novation, deviendront les premiers réfugiés de la modernité médicale, nous souhaitons dire « merci »Merci de nous avoir poussé à avoir une exigence extrême sur le plan juridique nous mettant aujourd’hui à l’abris de vos petites manigances. Merci de nous avoir montré nos potentielles failles et faiblesses avant-même que vous ne puissiez utiliser celles-ci contre nous. Merci d’avoir fait la démonstration, à travers votre refus depuis le premier jour de co-construire des solutions intelligentes pour le monde médical, de l’étroitesse de votre ouverture d’esprit. Merci de nous avoir permis de fédérer derrière nous une véritable Ligue du Monde Nouveau qui, découvrant vos méthodes et votre fonctionnement, nous a assurée de son soutien pour faire de notre proposition de valeur la norme de demain.

Chers conservateurs de tous bords, de notre état de nouveau-né, nous héritons : l’insouciance, l’énergie et la force de vie. Alors, accrochez-vous bien à vos convictions les plus solides, car le trublion que nous sommes va venir vous les secouer ! ^_^