L’Empire [des fruits et légumes] contre-attaque !

Effet de mode ou véritable style de vie ? Tout le monde semble connaître ces différents sujets sur le bout des doigts, à coup de stéréotypes et de préjugés du style « Nan mais tu ne peux pas survivre sans viande », ou bien encore « Tu manges des graines et des feuilles et tu es heureux ??? », sans compter le très fameux « Vegan = carence » !

Wake up, nous sommes en 2019, notre alimentation change et évolue comme tout ! De plus, est-il si malsain que cela d’apprendre à connaître ce que l’on ingurgite ou ce que l’on met sur sa peau ?

 

Mais qu’en est-il vraiment ?  

Reprenons les bases, il existe trois catégories de personnes qui ne mange pas de chaire animale :

  • Les végétariens : qui ne mangent ni viande NI POISSON !!
  • Les végétaliens : idem mais en plus ils ne mangent pas de produits issus des animaux (ex : lait, fromage, œuf…)
  • Les végans : Même alimentation que les végétaliens, mais ils n’utilisent pour leur quotidien aucun objets issus d’animal (ex : fourrure) et défendent la liberté des animaux (ex : contre l’équitation car contre la volonté du cheval), c’est un mode de vie !

 

Pourquoi faire ce choix ?

De nombreuses raisons peuvent inciter une personne à faire le choix d’un régime alimentaire différent :

  • La prévention de certaines maladies (troubles cardiovasculaires, diabète, obésité, hypertension, ostéoporose, infections, constipation, cancer)
  • L’intérêt pour le bien-être animal
  • La protection de l’environnement
  • L’éthique, refus de manger des animaux
  • Encourager une agriculture plus durable
  • Le besoin de faire des économies

 

Découvrons plus en détails ces différents régimes :

Végétarien

Le régime végétarien exclut la consommation de toute sorte de viande, de poisson et de fruits de mer. Bref, le végétarien ne consomme pas tout ce qui a été vivant à un moment ou à un autre, et qui possède un système nerveux central (ce qui n’est pas le cas de légumes et autres végétaux).

En revanche, contrairement aux végétaliens et aux vegans, les végétariens ne se privent pas de fromage, d’œufs et de lait. Ce qui leur permet de ne pas subir de carences de vitamines B12, présentes uniquement dans les produits d’origine animale.

Selon la science, le régime végétarien n’implique aucun type de carence, les protéines nécessaires aux êtres humains étant massivement présentes dans les fruits et légumes.

Végétalien

Comme le végétarien, le végétalien ne consomme ni viande, ni poisson, ni fruits de mer. Mais contrairement à lui, il ne consomme également aucun produit d’origine animale, les œufs, le fromage, le lait et même le miel (produit par les abeilles au cas où tu l’aurais oublié !). Seuls les aliments issus du monde végétal sont acceptés.

Tu l’auras donc compris, le végétalien peut souffrir de grave carence, c’est pourquoi il doit impérativement prendre des compléments alimentaires afin de contrecarrer cette carence en vitamines B12 afin de lui éviter des paralysies ou tout autre phénomène lié à cette carence.

Vegan

Le régime vegan est le même que le régime végétalien, cependant ici il s’agit surtout d’un mode de vie. En effet, les personnes adoptant un mode de vie vegan refusent tout produit d’origine animale, non seulement dans leur alimentation, mais dans leur vie en général. Cela signifie qu’un vegan n’achète pas de chaussures ou de canapé en cuir, ne porte pas de laine ou de fourrure, n’utilise pas de cosmétiques testés sur des animaux. Il ne va pas non plus au zoo ou au cirque voir des spectacles avec des animaux.

Le véganisme est une façon de vivre et un mode de consommation qui cherchent à exclure l’exploitation, la souffrance et la cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, se vêtir, etc… Un vegan essaie de vivre sans faire souffrir les animaux.

 

Les sans viande ont leurs labels

La France n’est pas le pays le plus avancé en la matière et il n’est pas toujours évident d’aller au restaurant et de trouver un plat adapté. Mais de plus en plus de labels voient le jour pour faciliter la vie de ces consommateurs atypiques !

blog-docadom-labels-vegan

Le label Cruelty Free concerne plus particulièrement les produits cosmétiques. Il garantit que les produits portant le logo n’ont pas été testés sur les animaux et qu’ils ne contiennent pas d’ingrédient ayant été testé sur les animaux.

Le label Vegan Action certifie les produits vegans. Il concerne aussi bien l’alimentaire que les cosmétiques, les vêtements et les objets du quotidien. Il garantit aussi qu’il n’y a pas eu de test sur les animaux.

Le label Expertise Vegan Europe, aussi appelé label EVE Vegan, il est délivré par une association française, Vegan France Interpro. Il est applicable aux produits alimentaires mais également aux boissons, aux cosmétiques ou au textile.

Le label Vegan Society a été la première organisation vegan du monde, créée en 1944, et son créateur Donald Watson a même inventé le mot. Le label concerne les produits alimentaires et certifie qu’ils sont exempts d’ingrédients d’origine animale, d’OGM d’origine animale et qu’ils n’ont pas été testés sur les animaux. On retrouve ce label dans bon nombre de magasins et restaurants.

Attention, des marques sans scrupule n’hésitent pas à afficher le mot « vegan » même quand leurs produits ne le sont pas complètement, d’où l’intérêt des labels.

 

Décider d’arrêter de manger de la chair animale ne doit jamais être pris à la légère. Les nutriments contenus dans la viande et le poisson sont très facilement retrouvés dans les légumes et les légumineuses : un plat végétarien complet doit d’ailleurs être composé de légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés, flageolet…), d’une céréale (quinoa, boulgour, riz, pâtes, maïs…) et d’une portion de légumes.

Pour vous aider à trouver des restaurants adapter à votre alimentation il y a Eats Possible.

 

L’alimentation de chacun,

peut (in)directement avoir un impact sur la santé de tous.

Pensez-y devant votre prochain burger ^_^