Un petit chapeau peut te sauver la vie

Sida, VIH, ça te parle ? Pour les jeunes c’est une maladie de vieux… si seulement !

Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) est le virus responsable du sida, le stade ultime de la maladie en absence de traitement pour contrer le virus. Il s’attaque aux cellules du système immunitaire (lymphocytes T4 ou CD4) et les détruit progressivement.

 

Tu ne te rends pas compte de l’étendue de cette maladie, laisse-moi t’éclairer en quelques chiffres !

  • 36, 9 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2017. Tu veux un ordre d’idée ? ça représente plus de la moitié de la population française (!)
  • 1, 8 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH en 2017
  • 940 000 personnes sont décédées de maladies liées au sida en 2017
  • 25.000 personnes en France sont atteintes du virus et ne le savent pas
  • Environ 58 % des nouvelles infections au VIH chez les adultes âgés de plus de 15 ans touchaient des femmes en 2017, et chaque semaine, 6600 jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans ont été contaminées par le VIH.

Il existe trois modes de transmission(ET SEULEMENT TROIS) du VIH :

  • La voie sexuelle lors de rapports non protégés (vaginaux, buccaux ou anaux… donc OUI, quand on fait une fellation, on se protège AUSSI !)
  • La voie sanguine, lorsqu’il y a échange de sang
  • De la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.

Le VIH est une Infection sexuellement transmissible (IST) non contagieuse qui peut toucher TOUT LE MONDE.

Tu peux donc embrasser langoureusement et échanger ta salive avec une personne infectée sans prendre aucuns risques ! ^-^

Le VIH ne se guérit pas (encore). Mais grâce aux nouveaux traitements, les personnes infectées vivent avec le virus, restent en bonne santé et leur espérance de vie se rapproche de plus en plus de la population générale.

 

Comment éviter de transmettre le VIH ?

Il existe de bonnes pratiques à connaitre :

  • Utiliser des préservatifs lors de chaque relations sexuelles (orales, vaginales et anales) tant que toi et ta/ton partenaire ne vous êtes pas fait dépister
  • Ne pas partager tes aiguilles ou autres dispositifs associés aux drogues (même si la meilleure façon d’éviter cela est de ne pas prendre de drogue bien sûr !)
  • Ne pas partager ta brosse à dents, ton rasoir, tes limes ou tout autre article personnel pouvant porter des traces de sang
  • Bien nettoyer avec de l’eau de javel toute surface contaminée par du sang

Aujourd’hui, être atteint du VIH n’est plus une fatalité, tu peux vivre avec, et vivre bien. La trithérapie, prise rigoureusement et bien surveillée par un médecin, peut rendre la charge virale indétectable et réduit de manière considérable les risques de transmission sexuelle. Malgré cela, il persiste des conséquences lourdes comme :

  • Prendre un traitement anti-VIH, dès le début de ta grossesse pour protéger ton bébé
  • Ne pas être donneur : sang, organes ou sperme pour insémination artificielle

Le sais- tu ?

La PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) est le nouvel « outil » de prévention contre le VIH. C’est un traitement antirétroviral pour empêcher le VIH (UNIQUEMENT) de pénétrer le corps, celui-ci s’accompagne d’un suivi médical régulier et de dépistages pour les autres IST. La PrEP s’adresse à toutes les personnes séronégatives qui n’utilisent pas systématiquement des préservatifs lors des rapports sexuels. Elle peut être prise en continue (une pilule tous les jours) ou en discontinu (une pilule avant et après l’acte sexuel).

Les traitements actuels permettent :

  • De contrôler le virus jusqu’à le rendre indétectable
  • De ne pas évoluer vers le sida
  • De faire remonter ses CD4 (cellules du système immunitaire) ou les empêcher de baisser
  • De ne plus courir le risque de transmettre le virus
  • De faire un enfant par la méthode naturelle ^-^

 

Nombreuses sont les associations qui défendent cette cause, et toi tu fais quoi ?

Oui à ton échelle tu peux changer les choses, tes actions quotidiennes ont de l’importance.

L’association AIDES a créé un guide sur le sujet :

https://www.aides.org/sites/default/files/Aides/bloc_telechargement/guide-vie-positive-2015.pdf

Parce que mettre fin au virus c’est possible, il faut que toutes les personnes séropositives soient dépistées tôt et mises rapidement sous traitement (Tasp). Ce dernier rend indétectable le virus, donc intransmissible, et à la longue le nombre de contaminés baissera considérablement et disparaitra !

 

Pour prendre ton pied pleinement :

Protège-toi, fais-toi dépister régulièrement et si besoin sois bien suivi