Hey Bro, lève la tête et sois fier de qui tu es !

Sujet très tabou auprès de la gente masculine, la dépression est un vrai fléau.

Parce qu’un homme, un vrai, doit être viril, fort et garder la tête haute, parce que c’est la honte, parce qu’un homme ne pleure pas, parce qu’il ne peut pas être psychologiquement fragile… FOUTAISE ! Oui, toi aussi tu es sujet à quelques troubles psychologiques, tu es autant touché que les femmes. Alors assieds-toi et lis !

Source : https://fr.movember.com/mens-health/mental-health

Le sais-tu ?

Les hommes se suicident trois fois plus que les femmes.

Conjoint, frère, père, ami et même collègue. Tu constates un changement de comportement depuis quelque temps ? De plus en plus agressif et impatient ? Il ne prend plus goût à rien ? Il est peut-être atteint de dépression. Tu te dois d’être là pour lui, avant qu’il ne soit trop tard.

Il existe de nombreux facteurs favorisant les problèmes de santé mentale :

  • Des antécédents familiaux ou personnels de problèmes de santé mentale
  • Des maladies graves
  • L’isolement ou la solitude, le sentiment d’abandon
  • Le chômage, les conflits ou autres situations de vie stressantes
  • La mort d’un proche

Quels signaux doivent t’alerter ?

  • Des messages comme : « Je veux en finir. », « Ma vie est nulle », « Vous serez mieux sans moi. » « Je ne vous embêterais plus »
  • Comportement effacé, repli sur soi même
  • Consommation excessive d’alcool et/ou de stupéfiants
  • Distribution de ses objets de valeur
  • Référence au courage des personnes qui se suicident
  • Peu ou pas de réaction à la perte d’un être cher
  • La tristesse, anxiété
  • Les troubles du sommeil, troubles alimentaires

Quelques petits conseils si tu remarques ce comportement dans ton entourage :

  • Accepter de l’écouter
  • Le laisser exprimer ce qui motive son envie d’en finir
  • Lui parler avec calme, sans avoir peur d’aborder le sujet avec lui
  • Lui montrer que tu tiens à lui
  • L’aider à chercher ce qui pourrait l’aider à surmonter la crise, à trouver ses propres solutions

L’encourager, le cas échéant, à prendre contact avec son médecin traitant ou son thérapeute. Tu peux chercher avec lui de l’aide auprès des professionnels, médecins, psychologues, travailleurs sociaux, infirmières scolaires, enseignants, associations d’aide et d’écoute, centres médico psychologique (CMP)

S’il ne veut pas consulter un professionnel, lui conseiller d’appeler une ligne d’écoute où il pourra faire état de ses idées suicidaires auprès d’une oreille attentive et disponible, et tout ça dans l’anonymat le plus total.

Toi aussi, tu peux appeler pour faire part de ton inquiétude, les professionnels t’aideront à faire face à la situation.

Suicide écoute 7j/7–24h/24 : https://www.suicide-ecoute.fr/ ou 01 45 39 40 00

 

Parce que parler, c’est un premier pas pour commencer à aller mieux.