Aaaaah ça piique ça graatte, ça brûule ‼

Tu ne crois tout de même pas qu’on allait te laisser partir en vacances sans t’avertir sur les piqûres, brûlures et blessures de l’été ?! C’est mal nous connaître 😜

Ça pique !

Qui dit été dit plage, qui dit plage dit mer et qui dit mer dit… méduses ! Prudence donc si tu passes tes vacances en région PACA ou en Vendée par exemple.

Une piqûre de méduse s’apparente tout d’abord à une décharge électrique, puis à une sensation de brûlure et enfin à des démangeaisons.

Contrairement aux idées reçues il ne faut pas uriner sur la piqûre ! Tu risques même d’éclater les nématocystes, qui sont les capsules urticantes situées sur les tentacules ! Ainsi, si tu es piqué par une méduse :

  1. Retire délicatement les filaments de tentacules accrochés à l’aide d’une pince à épiler par exemple.
  2. Applique du sable (ou de la mousse à raser) pour piéger les débris de méduses invisibles.
  3. Rince abondamment la plaie (jusqu’à disparition des symptômes), sans frotter, avec de l’eau de mer chaude (car le venin de méduse est thermolabile, il se dégrade avec la chaleur) ou éventuellement avec du vinaigre.
  4. Une fois à la maison désinfecte la plaie avec une compresse imbibée d’antiseptique (exemple biseptine®), ou simplement avec de l’eau et du savon de Marseille (en brique).
  5. En cas de rougeur importante, tu peux appliquer une pommade antihistaminique.
  6. Si la sensation de brûlure persiste, consulte un médecin qui te prescrira une crème à base de corticoïde.

 

Ça gratte !

Attention aussi aux moustiques ! Il existe des sprays anti-moustiques pour la peau ou des vêtements que l’on peut trouver en pharmacie, mais ceux-ci peuvent favoriser une résistance des moustiques à ces insecticides. De plus, le DEET (ou N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide) est un produit chimique contenu dans de nombreux anti-moustiques qui peut être allergisant et neurotoxique (entraine une toxicité pour le système nerveux). Je te conseille donc des huiles essentielles comme la citronnelle, la menthe poivrée, le géranium ou encore l’eucalyptus citronné à mettre directement sur ta peau ou sur un textile dans différents coins de ta maison. Tu peux également placer des bougies à la citronnelle sur la table pour les éloigner. 😉

En cas de piqûre de moustique tu peux appliquer de l’Apaisyl®, de l’Onctose® ou bien encore de la lavande aspic (huile essentielle) sur tes boutons pour atténuer les démangeaisons. Si tu as une réaction cutanée (comme un gonflement), tu peux prendre un antihistaminique comme la Cétirizine, vendu sans ordonnance en pharmacie. Ceci est aussi valable si tu as été piqué par une guêpe, une abeille ou un frelon. La Cétirizine est à prendre plutôt le soir car elle peut faire dormir 😉.

 

Ça brule !

Et enfin si tu fais des randonnées ou autre, pense à avoir quelques compresses, un antiseptique et des pansements dans ton sac au cas où tu te blesserais. Il faut toujours nettoyer une plaie rapidement pour ne pas qu’elle s’infecte !

En cas d’ampoule, qui correspond au décollement de l’épiderme en raison d’une pression ou d’un frottement continu, après une grosse journée de marche :

  1. Perce l’ampoule à l’aide d’une aiguille préalablement stérilisée en la passant sous une flamme,
  2. Surtout laisse bien la peau dessus
  3. Applique un antiseptique (Biseptine® ou Bétadine® qui a l’avantage d’assécher l’ampoule),
  4. Tu peux éventuellement faire un bain de pieds pendant 20 minutes avec du bicarbonate de sodium, de la sauge ou de l’avoine, ce qui accélèrera la cicatrisation,
  5. Sèche bien l’ampoule et mets un pansement si tu reprends la marche le lendemain
  6. La nuit, laisse tout cela à l’air pour éviter la macération

Tu es désormais paré pour affronter l’été en toute sérénité !